La peau du temps
La peau du temps
Enrique Huaco
traduction d' Anne-Marie Vindras
préface inédite de Pablo Neruda
Date de parution : mars 2019
ISBN : 978-2-918394-60-0
14 x 21,7 cm
220 pages

20 €


Enrique Huaco (1930 – Arequipa, Pérou / 1967 – Oakland, Californie, USA)

Trente sept ans d’existence. Enrique Huaco est arraché à son Pérou natal par le divorce de ses parents, à son adolescence ; ce pays « Inca », pays andin où il ne retournera plus jamais, qui le hantera jusqu’à ses derniers jours, dans sa vie même, et dans sa poésie.

Il passe de longues années de sa jeunesse cloué sur un lit d’hôpital en Californie : tuberculose, cancer se succèdent.

Puis suivent une dizaine d’années de répit consacrées à voyager et à écrire : exister enfin grâce à la poésie et les voyages en Europe qu’il célèbre dans ses poèmes : en Espagne, en Italie, en France. Dans les années 60, jusqu’à sa mort, il vit à Berkeley et à Mexico dans le cercle proche du poète chilien Fernando Alegria chez qui les artistes et écrivains venant d’Amérique latine sont régulièrement accueillis.

En 1966, Pablo Neruda obtient le droit d’entrer aux USA. Il vient passer plusieurs jours à Berkeley. A cette occasion, celui-ci découvre la poésie d’Enrique Huaco.

Il est saisi par l’originalité puissante de ces poèmes. Lorsqu’il repart pour Santiago, il tient entre ses mains le manuscrit de « Piel del tiempo » qui est publié l’année suivante par les presses de l’université de Santiago.

César Vallejo, Pablo Neruda, Leon Felipe sont ses frères en poésie.

 

 

AUTEUR :

Anne-Marie Vindras est psychanalyste, membre de l’École Lacanienne de Psychanalyse depuis 1986. Elle a publié aux éditions E.P.E.L : « Louis II de Bavière selon Ernst Wagner – Paranoïaque – Dramaturge » ; « Ernst Wagner, Robert Gaupp : un monstre et son psychiatre » – Série Monographie clinique, 1996. En 2018, elle a publié aux éditions des crépuscules, « Trinités des femmes ».