Pantagrueline Prognostication
Pantagrueline Prognostication

Retranscription de Jacques Nassif


Préface de Bénédicte Puppinck



Date de parution : novembre 2017
ISBN : 978-2-9183945-18
14x21,7 cm
50 pages

12 €


Fin 1532, Rabelais publie sa première version des Pantagruelines Pronostications et de l’Almanach pour 1533 en français. Il vient de réviser la réédition de Pantagruel, il a vraisemblablement achevé l’écriture de Gargantua, deux livres construits sur la même structure : naissance, éducation, guerre, explorations.

Partout en Europe les idées des réformateurs diffusées grâce à l’essor de l’imprimerie compromettent la suprématie du pape, les guerres de religions font rage et reflètent les batailles entre les puissants Henri VIII, Charles Quint et François Ier.

Rabelais écrit sur le fil du rasoir : François Ier réprime durement l’hérésie et l’Inquisition ne badine pas avec les condamnations au bûcher. Proche des thèses des évangélistes, il prône un retour à la pureté des Écritures et dénonce les profiteurs de tout poil. Désireux d’influencer François Ier sur le bon gouvernement d’un roi, il doit sa relative liberté d’expression à des protections puissantes.

À travers le ton satirico-solennel, les énumérations galopantes, les lapalissades, les parodies de prédictions absconses et les joyeusetés de ce court pamphlet, Rabelais lâche la bride à sa fantaisie et il offre une lecture récréative et sérieuse d’un message qui dénonce l’hypocrisie et exhorte à des réformes profondes de la société.

C’est dire la modernité des Pantagruelines Pronostications, à l’aube d’une nouvelle année.