La portée de l'ombre
La portée de l'ombre
ISBN : 978-2-918394-00-6

Avec la participation de Gérard Albisson, Jacqueline Assabgui, Patrick Bensard, Jean-Jacques Blévis, Francis Cohen, Jean-Michel Gentizon, Geneviève Piot-Mayol, Claude Rabant et Danièlle Rivière.

190 pages

24,80 €


[...]L'ombre suppose l'existence d'un corps qui protège de la lumière. Lorsqu'il s'agit de l'inconscient on pense aussitôt au corps maternel, mais alors qu'est-ce que la limière? On peut l'aborder en disant ceci: la psychose, à supposer qu'elle se vive sur un mode absolu, c'est une lumière implacable projetée sur l'ancestral. L'inconscient est alors transparent à son héritage[...] Rien, aucune Ombre ne nous en protège. L'identié s'y anéantit. Peut-être pourrait-on le ranger, cet héritage, parmi les premières acceptions données à l'Autre par Lacan, celui qu'il dit aliénant. Cet infini ancestral, ouvert, en deça de l'Ombre, comment se transmet-il?[...] Dans une photographie en noir et blanc, l'ombre "fait avec" la lumière, rendant possible une image, une profondeur de champ. De même l'Ombre sculpte, icarne sans le savoir l'imaginaire originel.[...] J'aime mon métier, je me dis souvent qu'il n'y en a pas de plus beau, de plus passionnant. Et pourtant, si je devais revivre une autre vie, je ferais tout pour être musicienne, je crois. Michèle Montrelay


  Table des matières